21 novembre 2017

Inclusi.f.ve




  • En écriture inclusive il ne faut plus écrire
     - Tout le monde était convaincu.
    mais
     - Toutes et tous étaient con.ne.vaincu.es.

Le Canard Enchaîné, 2017-10-18.
  • Tant que verge sera féminin et vagin masculin, j'aurai du mal à trouver un lien entre le genre des mots et la nécessaire égalité homme/femme.

  • Doit-on dire la Prix Goncourt ou la Prix Femina pour les écrivaines récompensées et le médaille Fields pour un homme ?
  • Plutôt que de compliquer, simplifions : supprimons l'accord en genre et en nombre des adjectifs et des participes passés, comme par exemple en Anglais.
  • Il n'y a pas ces problèmes en Turc, puisque c'est une langue sans genres et donc un pays où les droits des femmes sont exemplaires. Ah non ? ça ne va pas de pair ? Alors pourquoi on veut le faire ?

  • - Mon dieu, cette catharsis des conservateurs dans les commentaires!
    - Vous vouliez écrire "Mon Dieu.Déesse, cette catharsis de conservat.eur.rice.s"
  • Il y a quelque années on écrivait parfois avec des parenthèses comme « Cher(e)s adhèrent(e)s » mais les féministes ont décidé que mettre le féminin entre parenthèse était encore un signe de machisme.  Donc on va le mettre entre deux poings

  • Cette prétendue égalité entre homme et femme au travers de l’écriture masque un besoin de rendre tout égal, n'importe quoi et n'importe comment. Ce besoin répond à la nécessité de l'amalgame permettant d'éradiquer toute échelle de valeur : bien et mal, beau et laid, intéressant et stupide. Tout doit être égal et tout le monde doit se fondre dans cette égalité. Tout le monde doit avoir un avis sur tout sans aller contre celui de l'autre.
"li" est l'adjectif neutre pour ne pas utiliser "la" ou "le".




03 novembre 2017

mode texte fr


Je me retrouve régulièrement avec des images CentOS 7 à exécuter dans VirtualBox qui sont par défaut en clavier 'us' et avec un boot en mode graphique.

Ouvrir un terminal depuis l'interface graphique, et taper
setxkbmap fr           (passe temporairement en clavier fr)
systemctl set-default multi-user.target  (boot en mode texte)
Remarque: pour repasser a un boot en mode graphique il faudra utiliser cette commande
systemctl set-default graphical.target 
reboot
Une fois en mode console
loadkey fr            (passe temporairement en clavier fr)
localectl set-keymap fr  (rend le changement de clavier définitif)
Puis les installations de base pour pouvoir développer
yum update
yum install epel-release
yum install joe
yum install gpm
yum group install "Development Tools"
yuml install valgrind

 Voir le post "Start Stop"

16 août 2017

Firewall et Scanner

Par sécurité les PC de la maison sont installés avec un profil réseau ‘Public’ (et non Private/Home/Work). Ceci implique que beaucoup de ports sont par défaut fermés, interdisant les connexions entrantes. Ceci empêche par exemple le partage de fichiers entre PC (mais comme j’utilise un NAS pour cela ce n’est pas un problème) ou, plu gênant, la fonction numérisation de mon imprimante réseau Xerox qui dépose le résultat de la numérisation sur un répertoire partagé.

Plutôt que de basculer en ‘Private/Home/Work’, ce qui ouvrirait trop de fonctionnalités (facilitant la propagation de virus et autre malwares) on peut ajouter au firewall de Windows deux règles spécifiques : 



On ouvre donc les ports 137 et 138 en UDP, et 139 et 445 en TCP. 192.168.1.10 étant l'IP de l'imprimante-scanner. (Le nom de ces règles est libre)

16 mars 2017

Yellow Dots



J’ai testé le couple MP-E 65mm + extender 1.4x. Le grossissement étant alors multiplié par 1.4 cela permet de dépasser le x5 et d’atteindre 5 x 1.4 = 7.

L’un des tests consistait à saisir le grain du papier et les caractères imprimés par mon imprimante laser couleur Xerox. Dés le début du test j’ai constaté que la page était remplie de minuscules points jaunes, trop clairs et trop petits pour être vues à l’œil nu. J’ai refait le test avec plusieurs pages vierges : pas de point. En fait ces points jaunes ne sont présents que sur les pages après impression et quel que soit le logiciel utilisé !

Un problème d’imprimante ? Nettoyage, auto-test rien n’y fait. De toute façon ces points jaunes sont parfaitement alignés, un défaut aurait un caractère plus aléatoire. 



Une rapide recherche sur Internet « printer yellow dot » et vous avez la stupéfiante réponse : espionnage utilisant de la stéganographie.

En effet, ces points jaunes codent la date et l’heure de l’impression ainsi que le numéro de série de l’imprimante. Il est donc possible de tracer l’origine d’une page (faux document, lettre de corbeau ..)

Deux liens pour piquer votre curiosité sur ces points jaunes



Sinon le couple MP-E 65mm + extender 1.4x fonctionne bien. Avec le grossissement qui croit, la profondeur de champs diminue. Point de salut à x7 sans faire du stacking. Beaucoup de lumière et un rail contrôlé par moteur sont incontournables.

10 mars 2017

Photo à 129 km

De Toulouse (150 m d’altitude) au pic du midi (2880 m)  il y a, à vol d’oiseau, 129 km.
Voilà ce que donne la photo d’une tour de 14 mètres de diamètre située à 129 km !

Photo entière, réduite à 15% de sa taille :

Pic du Midi photographié depuis Toulouse avec un zoom de 560 mm
Toute la photo réduite à 15%.


Portion de la photo où se trouve le pic du midi à 100% :

Pic du Midi photographié depuis Toulouse (129 km) avec un zoom de 560 mm
Portion de l'image à 100%.

Matériel: Canon 5D mark III  +  extender EF x1.4 III  +  zoom EF 100-400 L IS.
Résolution : 5760 x 3840 pixels
Réglage: focale 400 x 1.4 = 560mm  + mode automatique donnant f/8, 1/160 sec, ISO 12800.

Photo prise ‘à la volée’, sans pied, mais avec appuis du boitier contre un mur. On peut améliorer la qualité en utilisant un pied + déclenchement au retardateur et en prenant la photo un peu plus tôt, mais toujours par très beau temps et après le coucher du soleil pour avoir le contraste des Pyrénées sur fond lumineux. On doit alors pouvoir augmenter le temps de pose (le pic ne bouge pas) et baisser la sensibilité et donc le bruit.

Au sommet du Pic du Midi se trouve un observatoire astronomie, un émetteur radio-télévision et un musée/restaurant. Sur la photo on peut voit l’antenne de l’émetteur et à droite la coupole du Télescope Bernard Lyot. Cette coupole fait 24 mètres de haut et 14 mètres de diamètre. Sur la photo ces 14 mètres sont représentés par 12 pixels !


Sous le même angle que depuis Toulouse, mais de beaucoup plus près, on voit ceci :




04 mars 2017

Canon 5dmk3 firmware

Historique des Firmwares du
Canon EOS 5D Mark III


Afin de ne pas être soupçonné de distribuer des virus les liens ci-dessous ne pointent pas vers des exe auto dé-compactables, mais directement vers les fichiers 5D300xxx.FIR, où xxx est la version du firmware.

nb: Il ne sert à rien de les compresser puisque les fichiers .fir sont déjà compressés. Tous ces fichiers .fir ont une taille d'environ 17Mo. (Ils en font environ 9Mo pour le EOS 5D Mark II)


Pour une mise a jour classique (upgrade) consultez la procédure officielle de mise à jour du firmware . Pour un retour en arrière (downgrade ou rollback) il faut utiliser le logiciel Canon EOS utilies en ayant bien pris soin d'avoir mis le 5D3 en position manuelle. 'M'

Le date indiquée n'est pas celle de publications sur les sites de Canon, mais la date de création du fichier chez Canon (en général quelques semaines avant la publication officielle).


Magic Lantern n'existe que pour les versions 1.1.3 et 1.2.3 du 5D mark 3.

~~~~ 1.3.x ~~~~

1.3.4 (1/sep/2016) : 5D300134.FIR

  1. Corrige un phénomène lors duquel la correction d’aberration est activée mais pas appliquée si l'objectif est le 70-300mm f/4-5.6 IS II USM,

1.3.3 (17/nov/2014) 5D300133.FIR 

  1. Améliore le contrôle de l'Auto Focus pendant les prises de vue en mode Live View avec un objectif grand angle (zoom ou focale fixe).
  2. Corrige des indications invalides sur les écrans en Anglais et en Russe. 


~~~~ 1.2.x ~~~~

1.2.3 (30/aout/2013) 5D300123.FIR 
- Une version de Magic Lantern existe pour cette version. Il lui manque quelques possibilités par rapport à la version de ML faite pour la 1.1.3, mais c'est celle que j'utilise car pour la photo animalière j'apprécie beaucoup l'AutoFocus et l'ImageStabiliser à f/8 avec le couple EF100-400mm f/4.5-5.6 L + multiplicateur 1.4x, apporté par la version 1.2.1.
  1. Corrige un phénomène lors duquel le flash peut ne pas être déclenché en fonction du moment où le déclencheur est pressé.
  2. Corrige un phénomène lors duquel le micro-ajustement AF peut changer.
  3. Corrige un phénomène lors duquel l’afficheur LCD peut afficher de fausses couleurs le long de bords à fort contraste.
  4. Corrige un phénomène lors duquel l'histogramme d'une image affichée en LiveView est incorrectement affiché si un câble HDMI est connecté.
  5. Autorise le réglage de la luminosité de l’écran LCD même quand un câble HDMI est connecté.


1.2.1 (8/avr/2013) 5D300121.FIR

  1. La sortie HDMI non compressée est maintenant activée.
  2. Permet la mise au point AF au centre lorsque l'appareil est utilisé avec la combinaison objectif/multiplicateur de focale Canon EF dont l'ouverture maximale combinée est de f/8.
  3. Améliore la vitesse de mise au point de l'appareil lorsque vous utilisez un Canon Speedlite avec le faisceau d'assistance AF.
  4. Corrige un phénomène lors duquel l'afficheur LCD peut se bloquer et afficher "Err 70" ou "Err 80" lorsqu'une photo est prise en mode Live view ou en mode vidéo.
  5. Corrige un phénomène qui peut se produire lors de la prise de vue en continue avec expositions multiples : une légère pause après la prise de la sixième image et avant la fin de la séquence.
  6. Corrige un phénomène lors duquel l'affichage du viseur affiche des informations incorrectes lors de la prise de vue AEB.
  7. La communication avec le transmetteur sans fil WFT-E7 a été améliorée.
  8. Lorsque les images ont été transmises avec succès avec le transmetteur sans fil WFT-E7 via le protocole FTP, un ( O ) s'affiche. Lorsque les images n'ont pas été transférées avec succès avec le transmetteur sans fil WFT-E7 via le protocole FTP, un ( X ) s'affiche.
  9. Corrige un phénomène lors duquel l'appareil ne fonctionne pas correctement lorsqu'une carte Eye-Fi est utilisée.
  10. Corrige un phénomène lors duquel la valeur de la longueur focale enregistrée dans les informations EXIF ne s'affiche pas correctement pour des images prises avec l'objectif EF 24-70 mm F4L IS USM.
  11. Corrige un phénomène lors duquel le micrologiciel de l'objectif ne peut pas être mis à jour normalement.
  12. Corrige les erreurs dans le menu en langue arabe.
    .
  13. Corrige un phénomène lors duquel l'appareil photo modifie la valeur du micro-ajustement de l'AF à -8.
  14. Corrige un phénomène lors duquel l'aide ne peut être complètement affiché lors du réglage de la valeur limite maximale pour l'option "Réglage de la plage de vitesse ISO pour Auto ISO". 


1.2.0 (mars/avril? 2013)
Version ayant brièvement existé en mars/avril 2013 qui comprenait les 12 premiers points de la version 1.2.1. Pas de firmware téléchargeable disponible pour cette version.


Mode d'emploi (oct/2014) 5D3-FR-2014.pdf (406 pages)
Cette nouvelle version couvre toutes les versions de 1.2.0 jusqu'à maintenant.


~~~~ 1.1.x ~~~~

1.1.3 (28/mai/2012) 5D300113.FIR
- La
 version la plus complète de Magic Lantern est conçue pour cette version.

  1. Permet la compatibilité avec le nouvel objectif EF 40mm f/2.8 STM.
  2. Corrige le phénomène de sous exposition des images qui peut se produire lorsque les fonctions Correction auto de luminosité et Bracketing d'exposition auto (AEB) sont utilisées simultanément.
  3. Corrige une erreur de fonctionnement du système de rétroéclairage de l'écran LCD.
  4. Corrige le phénomène ou l'appareil pourrait ne pas s'allumer lorsqu'il est associé aux objectifs et extender listés ci-dessous : EF 300mm F2.8L IS II USM / EF 400mm F2.8L IS II et USM Extender EF 1.4X III / Extender EF 2X III.
  5. Corrige des erreurs dans les menus Hollandais, Italien, Coréen, Polonais et Suédois


1.1.2 (17/avr/2012) 5D300112.FIR 

  1. Permet la compatibilité avec le nouveau Module GPS GP-E2.
  2. Corrige le phénomène de voile rose qui peut apparaître sur les images lorsque l’appareil photo est éteint (via la fonction d’extinction automatique) et que le déclencheur est complètement pressé.
  3. Corrige l’arrêt de l'appareil après un seul déclenchement en mode HDR.
  4. Corrige une erreur de «date/heure de prise de vue» des données EXIF (retard par rapport à la date réelle)
  5. Corrige une erreur pour le fuseau horaire des îles Samoa.
  6. Corrige des erreurs dans le menu Finlandais


~~~~ 1.0.x ~~~~

1.0.7 
Version installée sur les premiers 5D-MK3.
Pas de firmware téléchargeable pour cette version initiale.

Mode d'emploi (janv 2012) : 5D3-FR-2012.pdf (404 pages)
Cette première version est valide pour les versions 1.0.x et 1.1.x

2 Mars 2012: Canon annonce le EOS 5D Mark III.


10 février 2017

bashrc vs bash_profile

Au démarrage de bash son comportement varie suivant qu’il sera avec ou sans login et qu’il sera interactif ou pas. Ce qui nous fait 4 cas à étudier.


   | Non interactif | Interactif |
-----------+----------------+------------|
Sans login |    #0     |    #1      |
-----------+----------------+------------|
Avec login |    #2          |    #3      |
-----------------------------------------+

Pour chaque cas nous allons nous intéressé
- Au fichier exécuté au démarrage  ( ~/.bashrc  ou ~/.bash_profile ou rien)
- A la variable $0 c’est-à-dire  le nom du shell  (avec ou sans - )
- A la variable $- qui donne les paramètres utilisés pour invoquer le shell
- A la variable $TERM
- A la variable $PS1, qui détermine le prompt du shell.

Important: on ne prend pas en compte le fait que sur beaucoup de distributions Linux ~/.bash_profile charge aussi ~/.bashrc.

Cas #3 : shell avec login et interactif.

Ce cas correspond au cas classique d'une connexion à une machine via ssh ou telnet ou directement via la console. Ou encore avec la commande 'su - user'.
Dans tous ces cas on obtient une shell interactif suite à une procédure de login. Il s'agit d'une ouverture de session.
Exécution de ~/.bash_profile$0 = -bash
$- = himBH
TERM=linux
$PS1 est définit

Cas #2 : shell avec login mais non interactif.

En dehors de quelques cas obscurs de l'environnement X le cas le plus classique est l’exécution sur une machine distante de commandes via un pipe avec ssh.
echo date | ssh serveur.exemple.com 
ssh serveur.exemple.com < script.sh
Le shell qui s’exécutera sur serveur.exemple.com sera avec login mais non interactif.
Exécution de ~/.bash_profile$0 = -bash
$- == hB
TERM = dumb
$PS1 n'est pas définit

Cas #1 : shell sans login et interactif

Typiquement cela arrive quand on lance bash depuis un autre shell, ou que l’on exécute screen ou la commande  'su user' ou encore quand on ouvre un terminal X.
Exécution de ~/.bashrc$0 = bash
$- = himBH
TERM = linux
$PS1 est définit
Dans le cas de la commande screen les choses sont un peu différentes :
Exécution de ~/.bashrc$0 = /bin/bash
$- == himBH
TERM = screen.linux
$PS1 est définit

Cas #0 : shell sans login et non interactif

Il s’agit d’un shell exécuté depuis un autre programme pour exécuter un script ou une commande.
C'est typiquement le cas quand on utilise ssh pour exécuter une commande sur une autre machine

ssh server.exemple.com date
Dans ce cas on a :
Exécution de ~/.bashrc
$0 = bash
$- = hBc
TERM = dumb
$PS1 non définit

L’exécution du shell peut aussi être aussi provoquée par un script shell, Perl, php etc…
Dans le cas d’un shell exécuté par Perl on a :
Pas de fichier exécuté
$0 = sh
$- == hBc
TERM = linux
$PS1 non définit
 ATTENTION : L’exécution de bash étant faite par un autre programme il est possible, en passant des paramètres à bash (comme --norc ou --noprofile ou --rcfile) de changer son comportement au démarrage. Donc à vérifier en fonction de qui exécute bash.
NOTE: cela ne concerne pas les  sub-shell qui sont en général utilisés pour exécuter des commandes entre parenthèses. Un sub-shell est un fork et est donc quasiment identique à son parent.  En particulier aucun fichier n’est chargé.

REMARQUES

~/.bash_profile est invoqué à l'ouverture d'une session (shell avec login).
~/.bashrc est invoqué quand la session est deja établie (shell sans login).

Quand $0 (le nom du shell) commence par le signe moins '-' le shell et en mode avec login.

Si $- contient la lettre minuscule 'i' c'est que le shell est en mode interactif.
De même, si $PS1 est définit c'est que l'on est en mode interactif.


Quoi mettre dans .bashrc et dans .bash_profile ?

Si vous avez suivi ce qui précède vous pouvez en conclure que pour un usage général d'un compte :

.bashrc ne doit rien afficher car il est exécuté à chaque invocation du shell par un autre programme. Il n’est pas question d’afficher la blague du jour et le nombre de mails non lu et la température du processeur à chaque fois !
.bashrc doit mettre en place l’environnement nécessaire aux taches programmables, automatisées, scriptables.

.bash_profile commence par exécuter .bashrc et complète pour obtenir une session de travail complète. 

Autrement dit : Faire en sorte que tout marche avec un minimum de chose dans .bashrc et un maximum dans .bash_profile.

Notez que le définition de "tout" varie d'un utilisateur à l'autre ;-)


12 janvier 2017

Partage des moutons

Si vous êtes un tant soit peu connu par votre entourage comme étant un matheux ou scientifique vous avez déjà entendu ces phases qui commencent par : « Tiens, toi qui fort en maths … »

Hier une amie est venue me raconter cette histoire :

- Tiens, toi qui est fort en maths, comment ferais tu pour résoudre ce problème :

Dans son testament un berger écrit qu’il lègue ses 17 moutons vivants à ses 3 fils, et indique comment devra se faire le partage :
 - L’aîné héritera de la moitié du troupeau,
 - Le cadet d’un tiers,
 - Le benjamin d’un neuvième.
A la mort du berger le sage du village est chargé d'exécuter le testament.Mais comment faire sachant que :
 - La moitié de 17 =  8,5
 - Le tiers de 17 =  5,66666
 - Le neuvième de 17 =  1,88888
et que les mouton doivent rester vivants !

- Alors, toi qui fort en maths, comment ferais tu à la place du sage ?

J’ai immédiatement répondu qu’il n’y avait pas de solution pour respecter les dernières volontés du berger car, quoique l’on fasse, la moitié de 17 vaudra toujours 8.5 et que l’on ne peut pas tuer des moutons pour les découper.

- Ah, c’est bien les matheux ça. Aucun sens pratique ! Eh bien moi qui suis pourtant nulle en maths je vais te dire comment le sage fait, c’est pourtant facile…

Le sage ajoute généreusement un de ses moutons au troupeau à partager, ce qui fait un troupeau de 18 moutons. Il donne la moitié au fils aîné, donc 9 moutons ; puis donne le tiers au fils cadet, donc 6 moutons et enfin un neuvième, soit 2 moutons, au benjamin. Et comme 9 + 6 + 2 = 17 le 18 ième mouton retourne d’où il vient, c’est-à-dire dans le troupeau du sage.

Avant que je formule ma première critique elle ajouta :

- Les 17 moutons ont bien été partagés sans être dépecés, et le sage n’a pas perdu le mouton qu’il avait prêtait. On est d’accord ?


- Euh … non, on n’est pas d’accord !

Comme toujours dans ce type de fausse solution il faut revenir à l’énoncé.

Le berger a donné une règle de partage : 1/2 + 1/3 + 1/9
Mais cette règle de partage représente-t-elle tout le  troupeau ?

Pour le vérifier il faut réduire ces 3 fractions au même dénominateur.
Ce qui donne 9/18 + 6/18 + 2/18 = (9 + 6 + 2)/18 = 17/18

Le berger n’a donc pas prévu de léguer tout son troupeau à ses fils, mais seulement 17/18 c’est-à-dire 94.4444% du troupeau. Une petite partie (1/18) reste en dehors de l’héritage. 

Cette volonté n’est pas respectée par le sage puisque sa solution ne laisse rien après le partage.

En fait le sage a appliqué les proportions (1/2, 1/3, 1/9) sur 18 et non sur 17. Il se trouve que ça tombe juste et qu’il reste un mouton. Ce qui laisse faussement croire que le partage du sage n'a porté que sur les 17 moutons.

Et là mon amie me dit
- Mais si il a respecté la volonté du berger puisque il restait un mouton à la fin….




On a beau être matheux, dans ces cas, on ne pas lutter !