16 mars 2017

Yellow Dots



J’ai testé le couple MP-E 65mm + extender 1.4x. Le grossissement étant alors multiplié par 1.4 cela permet de dépasser le x5 et d’atteindre 5 x 1.4 = 7.

L’un des tests consistait à saisir le grain du papier et les caractères imprimés par mon imprimante laser couleur Xerox. Dés le début du test j’ai constaté que la page était remplie de minuscules points jaunes, trop clairs et trop petits pour être vues à l’œil nu. J’ai refait le test avec plusieurs pages vierges : pas de point. En fait ces points jaunes ne sont présents que sur les pages après impression et quel que soit le logiciel utilisé !

Un problème d’imprimante ? Nettoyage, auto-test rien n’y fait. De toute façon ces points jaunes sont parfaitement alignés, un défaut aurait un caractère plus aléatoire. 



Une rapide recherche sur Internet « printer yellow dot » et vous avez la stupéfiante réponse : espionnage utilisant de la stéganographie.

En effet, ces points jaunes codent la date et l’heure de l’impression ainsi que le numéro de série de l’imprimante. Il est donc possible de tracer l’origine d’une page (faux document, lettre de corbeau ..)

Deux liens pour piquer votre curiosité sur ces points jaunes



Sinon le couple MP-E 65mm + extender 1.4x fonctionne bien. Avec le grossissement qui croit, la profondeur de champs diminue. Point de salut à x7 sans faire du stacking. Beaucoup de lumière et un rail contrôlé par moteur sont incontournables.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire