23 juillet 2011

Reverse avec apktool

Si, pour vous instruire sur Android, vous avez regardé le contenu d’un fichier apk (qui est en fait un fichier zip) vous avez constaté que les fichiers texte, comme les xml, sont illisibles. Heureusement il y a apktool !

Apktool est une application open source, écrite en java, qui permet de faire du reverse engineering sur des applications Android (apk).

Attention son téléchargent se fait en deux temps :
  1. Le fichier java apktool.jar, le même quelle que soit la plateforme Win/Mac/Linux.
    Le nom de l’archive qui contient ce fichier est de la forme apktool<x.y.z>.tar.bz2
  2. Un script et  un binaire (dépendant de la plateforme) pour lancer l’exécution du jar.
    Le nom de l’archive qui contient ce fichier est de la forme apktool-install-<plateforme>-r<xx>-brut1.tar.bz2
On copy l’ensemble de ces fichiers dans le même répertoire. L’idéal est d'avoir ce répertoire dans le PATH
Sous Windows on a donc : apktool.jar + apktool.bat + aapt.exe

USAGE 
Ouvrir une console (boite dos) et taper ( sans oublier le 'd' )

apktool  d  \path\to\application.apk

Un répertoire avec le nom de l’application a été créé dans le repertoire courant. Il contient les fichiers en clair. Il ne vous reste plus qu'a explorer !...
(Pour plus de détails sur les paramètres taper juste : apktool)

Où est le code java ?
Les fichiers java sont présentés sous forme de fichiers "smali". Il s'agit du code assembleur utilisé par la machine virtuelle Dalvik.

Application utile:
Il existe des sites web qui vous proposent de créer enligne votre application Android (et iPhone). Les applications ainsi générées nécessitent des droits très surprenant sans rapport avec les besoins réel de l'application. Que contient le fichier .apk à la fin ? Grâce à apktools vous allez découvrir tout ce qui est ajouté (en cachette) à votre application (pub, appel de numéro, liens vers d'autre sites, player étrange, ect) et tout ce qui en fait n'est pas dans votre application mais sur des serveurs.
Donc, grâce à apktool, j'ai appris qu'il ne fallait surtout pas utiliser ces services : trop gratuits pour être honnêtes  !!
Pour aller plus loin...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire